top of page

STREET ART

« Avec Street Art, Julien Masmondet ne se paie pas de mots et ose, franchement, en invitant le mouvement dans la salle ! (...) Street Art est d’abord synonyme de liberté, d’incessante surprise, de poésie, d’humour parfois aussi ; il doit beaucoup au formidable engagement de treize instrumentistes rondement menés par Julien Masmondet. »

concertclassic.png
Classykeo_baseline-animee.gif

STREET ART

« Street Art, un spectacle mêlant musique minimaliste, vidéo et free-running… Un cross-over talentueux et audacieux. (...) Dessin dans l’air des lignes chorégraphiques mais également dessin des lignes musicales, sous-tendues par la direction élégante et précise de Julien Masmondet. »

LA TRAGÉDIE DE SALOMÉ

(CD - février 2023)

« Les phrases sont ciselées, les nuances soignées, l'équilibre idéal. (...) Une Tragédie haute en couleur, dont la redécouverte s'impose. »

Diapason_d'or.png
The_Times_(logo).png

LA TRAGÉDIE DE SALOMÉ

(CD - février 2023)

« More revelations arrive with Julien Masmondet's adventurous ensemble Les Apaches!, who deserve their exclamation mark for their pungent playing of a rarity. »

LA TRAGÉDIE DE SALOMÉ

(CD - février 2023)

« Demeure l'impressionnant engagement des instrumentistes et de leur chef. Et le naturel avec lequel ils enchaînent l'élégante fluidité de Loïe, où le son se libère peu à peu autour d'un solo de flûte, et les rutilances de La Tragédie de Salomé. »

Télérama_TTTT-Bravo_logo.png
Diapason_(magazine).png

LA TRAGÉDIE DE SALOMÉ

(CD - février 2023)

« Les phrases sont ciselées à la perfection, véritable chorégraphie de gestes musicaux en miroirs sonores de la danse. Les nuances sont justes et l’équilibre parfait, qui modèle les timbres comme les textures dans leurs diversités, tout en relayant les phrases dans une continuité remarquable. C’est vif, coloré, lascif et brutal jusque dans le long silence qui accompagne la mort du Prophète et l’explosion de violence qui suit celle de Salomé avant la fin abrupte de l’œuvre. Une tragédie superlative, haute en couleurs et en mouvements. Et, cerise sur le gâteau, la (re)découverte d’une œuvre injustement oubliée.» 

–  Anne Ibos-Augé

LA TRAGÉDIE DE SALOMÉ

(CD - février 2023)

« Une rare et envoûtante partition, somptueusement servie par des interprètes aussi convaincus qu'engagés. »

concertclassic.png
premirere loge.png

LA TRAGÉDIE DE SALOMÉ

(CD - février 2023)

« Tour à tour sensuel, sombre, raffiné, lumineux, dramatique, son orchestre porte le drame et assure la narration : la voix n'est en effet sollicitée qu'exceptionnellement, de façon fugitive. »

LES ORIGINES DU MONDE

Le figaro.png

« Nous saluerons aussi la direction sensible et dynamique du jeune Julien Masmondet, qui avec son nouvel orchestre Les Apaches nous a offert à Orsay un délicieux bestiaire en musique en compagnie de Stéphane Degout. »

–  Thierry Hillériteau

opera-magazine.png

LES ORIGINES DU MONDE

« L’ensemble Les Apaches témoigne du niveau exceptionnel de beaucoup de jeunes instrumentistes actuels (Magdalena Sypniewski au violon, Alexis Derouin au violoncelle), ainsi que d’admirables qualités collectives : perfection sonore, précision, écoute mutuelle. Il est vrai que Julien Masmondet tient bien sa troupe, toujours net, clair et jamais nerveux, même dans les passages les plus vifs de La Création du monde»

–  Jacques Bonnaure

LES ORIGINES DU MONDE

« La direction de Julien Masmondet, calme, fluide et transparente, a pour effet de présenter cette invitation à l’introspection plutôt que d’exalter le déchainement des énergies vitales premières à des fins de ballet. (...) Un programme dense et puissant, donc, mais jamais lourd, toujours empreint d’élégance et de gravité. »

–  Matthieu Roc

logo-resmusica.png
WandererLogo-1 noir.png

LA TRAGÉDIE DE SALOMÉ

(spectacle)

« Julien Masmondet a repris cette version, en étoffant à peine l’effectif (vingt et un instrumentistes), et sa direction est attentive aux différentes composantes de la musique imaginée par Schmitt. (...) Mais cette soirée n’offre pas qu’une fort belle interprétation de La Tragédie de Salomé telle que Florent Schmitt l’écrivit à l’origine, car elle y ajoute d’intéressants prolongements. » 

–  Laurent Bury

LA TRAGÉDIE DE SALOMÉ

(spectacle)

« La voilà enfin cette Tragédie de Salomé ! Grâce à Julien Masmondet et ses Apaches, la version originale de la partition de Florent Schmitt a repris vie. (...) Julien Masmondet déroule un drame muet en sept tableaux de la plus suggestive manière, avec souplesse et précision, et sait obtenir le meilleur d’instrumentistes pleinement investis. » 

–  Alain Cochard

concertclassic.png
Les_echos_(logo).svg.png

MANGA-CAFÉ / TROUBLE IN TAHITI

« Créé en coproduction à Compiègne, ce spectacle se satisfait d’un dispositif léger, facilitant ainsi une tournée qu’on espère longue (…) Formidables talents. Dans la fosse, Julien Masmondet dirige avec la tonicité requise le jeune et brillant orchestre Les Apaches. »

– Philippe Venturini

MANGA-CAFÉ / TROUBLE IN TAHITI

Le figaro.png

« Le diptyque Trouble in Tahiti / Manga Café, tout juste créé à Compiègne, prouve la capacité de l’opéra à parler de notre époque. »

– Thierry Hillériteau

olyrix-le-nouveau-site-dinformation-sur-lart-lyrique-1.jpeg

MANGA-CAFÉ / TROUBLE IN TAHITI

« À la tête de l’Ensemble Les Apaches composé d’une quinzaine d’instruments, Julien Masmondet se trouve pleinement à l’aise avec ces musiques et révèle un sens rythmique de premier plan. Il impulse une dynamique qui jamais ne se relâche. »

–  José Pons

MANGA-CAFÉ / TROUBLE IN TAHITI

classica-logo.png

« Eléonore Pancrazi, dont la voix peut tout, est soutenue par un talent d’actrice extravertie. Julien Masmondet insuffle à l’ensemble Les Apaches un impeccable sens du rythme. La mise en scène de Catherine Dune, mouvante et légère, valorise les fluctuations mentales de ces couples inutiles et incertains. »

– Romaric Gergorin

opera-magazine.png

MANGA-CAFÉ / TROUBLE IN TAHITI

« Sous la baguette experte de Julien Masmondet, à la tête de l’excellent ensemble Les Apaches, la rencontre entre les années 1950 et notre début du XXIème siècle séduit le public, qui ne ménage pas ses applaudissements. »

– Bruno Villien

LE COQ MAURICE

« Prestigieux chef d’orchestre, Julien Masmondet a décidé de consacrer une œuvre musicale au gallinacé natif de Saint-Pierre-d’Oléron, en Charente-Maritime, et mort l’an dernier. Sobrement intitulé « Le coq Maurice », cet opéra en un acte sera joué dans ce village le 14 juillet, après des répétitions menées dans une ferme du Limousin. » 

– Fabien Paillot

le-parisien-logo.png
bottom of page