"Un immense bravo au jeune ensemble Les Apaches, collectif rebelle et pacifique, décidément à suivre, et à Julien Masmondet, son chef et fondateur, qui tient le tout avec talent et offre de sa fosse un spectacle de rythmes, de dynamiques et de couleurs."

ConcertclassicGaëlle Le Dantec

Apache /a.paf/

N.masc/ Nom générique donné à différentes tribus amérindiennes d’Amérique du Nord

Adj. Relatif aux Apaches, à leur langue

N.com 1. (vieilli) (argot) Malfaiteur qui vit hors la loi, en révolte contre la société, ne reculant ni devant le vol, ni devant l’assassinat / 2. (contemporain) (courant) Tribu d’artistes frondeurs qui se manifestent à chaque début de siècle

L’Ensemble Les Apaches est un groupe instrumental à géométrie variable, dirigé par le chef d'orchestre Julien Masmondet. Il est composé de jeunes musiciens professionnels, parmi les plus doués de leur génération, et passionnés par la création musicale. Il s'inscrit au sein d'un collectif plus large, pluridisciplinaire, associant des artistes issus d'univers connexes : compositeurs, chanteurs, metteurs en scène, écrivains, vidéastes, danseurs,

comédiens...

Leur objectif commun est de créer et de diffuser des spectacles mêlant la musique d’aujourd’hui avec des œuvres du répertoire, en correspondance avec d’autres arts du spectacle vivant. Les jeunes talents de l'ensemble, associés à des artistes confirmés, croisent leurs regards et décloisonnent les disciplines artistiques. Le nom du collectif, fondé par Julien Masmondet et Pascal Zavaro, fait référence au groupe artistique français réuni vers 1900 autour de Maurice Ravel et composé principalement de musiciens, poètes, sculpteurs et critiques. Devenue un symbole de l’effervescence intellectuelle et culturelle qui agite Paris au début du 20èmesiècle, cette bande d’amis, baptisée la Société des Apaches, a participé aux révolutions de son temps par des influences mutuelles, en brisant toute forme de routine et d’académisme.

Leur identité sonore se construit au travers des défis qu’ils aiment se lancer dans des répertoires éclectiques. Ce qui les lie et ce qui soude les énergies : une profonde envie de bousculer les habitudes culturelles, de révolutionner la pensée du public sur la musique classique et la musique d’aujourd’hui.

Les Apaches se sont réunis pour la première fois en avril 2018 lors de la création mondiale de Manga-Café de Pascal Zavaro et de Trouble In Tahiti de Leonard Bernstein. Les représentations au Théâtre Impérial de Compiègne, au Théâtre de la Coupe d’Or à Rochefort puis à l’Athénée Théâtre Louis-Jouvet, ont remporté un vif succès, à la fois auprès du public et de la presse. Cette première production lyrique a donné lieu à un enregistrement

discographique, sorti chez le label Maguelone en septembre 2018.

Le 23 janvier 2020, ils investissent l’Athénée Théâtre Louis-Jouvet pour leur soirée inaugurale. Ils y présentent La Réunion des Apaches, petite forme autour d’oeuvres de Ravel, Satie et Zavaro, avec une mise en espace vidéo de Bernard Martinez ; et Attention Les Apaches ! leur programme manifeste autour d'oeuvres de Ravel, Stravinsky, Delage et la création de pièces de Fabien Cali, Jules Matton et Fabien Touchard. Ils y distribuent la première édition du Journal des Apaches !

Dès leur première saison en 2019-20, Les Apaches sont accueillis par la Fondation Singer-Polignac en tant qu’artistes résidents ; par la Fondation Royaumont dans le cadre du programme Incubateur ; ils s’associent avec l’Orchestre de l’Opéra de Massy et l’Ecole Normale de Musique de Paris – Alfred Cortot pour un partenariat pédagogique autour de la classe de direction d’orchestre. Les différents projets de l’Ensemble sont programmés

sur la scène du Théâtre de la Coupe d’Or à Rochefort et à Paris au Théâtre de l’Athénée-Louis Jouvet.

La saison 2020-21 sera évidemment particulière. Elle permettra aux Apaches de créer au Musée d’Orsay, Les Origines du Monde, avec la participation exceptionnelle de Stéphane Degout. En mai 2021, La Tragédie de Salomé, qui aurait dû être créée à l’Athénée Théâtre Louis-Jouvet, création annulée du fait de la crise de coronavirus, sera présentée au Théâtre de la Coupe d’Or à Rochefort. Elle sera précédée de Loïe, commande passée

à Fabien Touchard.

La DRAC Nouvelle Aquitaine, la Caisse des Dépôts et Consignations, la Fondation Orange, la SPEDIDAM, l’ADAMI, la SACEM soutiennent Les Apaches.