La Réunion des Apaches

Un quatuor d’Apaches !

À l’origine de cette idée de concert : une réunion de musiciens immortalisée par une peinture de Georges d’Espagnat représentant Ravel accoudé sur le piano sur lequel joue Ricardo Vines entouré par Florent Schmitt, Albert Roussel et d’autres Apaches.

Impertinence, dadaïsme, recherche sonore

L’Esprit des Apaches est marqué par l’amitié, l’ironie envers la bienséance académique et une certaine témérité dans la conquête de nouveaux horizons pour la musique. Les deux pièces de référence de ce concert illustreront ces différentes approches :

- La loufoquerie sérieuse d’Erik Satie (reconnu par eux comme un inspirateur et un défricheur de génie) qu’accompagnent les poésies absurdes de l’Apache Léon-Paul Fargue ;

- La sonorité du Quatuor de Maurice Ravel qui prolonge l’imagination féérique de l’École Russe

Une création-hommage

Le nouveau quatuor de Pascal Zavaro, intitulé La Réunion des Apaches, se présente comme un « quodlibet »* dans lequel seront évoqués musicalement les noms des principaux Apaches ainsi que des figures de style, mais aussi leurs correspondances, dans des interstices-récitatifs. D’autres personnages plus contemporains, viendront aussi, impromptus, se mêler à la réunion, la perturber ou la prolonger. Des disputes, des déclarations, des manifestes, un vrai capharnaüm...

* Quodlibet : « ce qui plaît », en latin - composition musicale dans laquelle plusieurs mélodies connues se mêlent, soit simultanément, soit, plus rarement, successivement, en vue de créer un effet humoristique.

Programme

M. Ravel, Quatuor à cordes en fa majeur

E. Satie, Ludions

P. Zavaro, La Réunion des Apaches

Quatuor de l’Ensemble Les Apaches

Eva Zavaro, Ryo Kojima violons*

Violaine Despeyroux alto*

Alexis Derouin violoncelle*

Laurent Deleuil baryton

*Membres du Quatuor Daphnis

Casilda Desazars scénographe

Bernard Martinez conception graphique

Date passée
Ressources